Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20 | 30

Accueil > Au fil des jours... > 125 ans d’évangélisation de l’archidiocèse de Kisangani

125 ans d’évangélisation de l’archidiocèse de Kisangani

La veille, le samedi 22 octobre, une soirée culturelle à la paroisse Saint Gabriel de Simisimi, lieu de la première implantation à Kisangani des prêtres du Sacré Coeur de Jésus de Saint Quentin (Aisne), a rassemblé les chrétiens, prêtres, religieux(ses) qui le souhaitaient, les Prêtres du Sacré Coeur ont retracé l’histoire de l’Eglise qui est à Kisangani depuis 1897.

Le dimanche 23 octobre, une foule considérable s’était rassemblée pour l’Eucharistie dans un espace entre la cathédrale et le fleuve Congo. La célébration était présidée par Monseigneur Marcel UTEMBI, archevêque de Kisangani, l’évêque du diocèse voisin d’Isangi participait aussi à la célébration.
Beaucoup de monde car il n’y avait pas de célébration eucharistique, le dimanche matin, dans les paroisses de Kisangani. Les prêtres étaient aussi très nombreux, revêtus de l’aube et de l’étole du jubilé. Des prêtres du Sacré Coeur de Jésus, des provinciaux d’autres pays avaient fait le déplacement.

La célébration eucharistique a duré 4h avec les discours, les cadeaux. Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi avait dépêché son conseiller particulier pour le représenter à la fête. Il a pris la parole et a offert, au nom du Président, une jeep. Madame la Gouverneure de la Province de la Tshopo, nouvellement nommée, a offert sept motos pour les besoins de la pastorale. Il y a eu aussi des enveloppes remises à Monseigneur l’Archevêque, par différentes autorités et par des services ou groupes diocésains.

Après la célébration, un repas était servi au collège Maele situé non loin de la cathédrale. Il devait y avoir environ 1000 invités, les uns dans la grande salle, magnifiquement décorée, les autres à l’extérieur. Ce repas a demandé beaucoup de préparation qui s’est faite le samedi soir, la nuit du samedi au dimanche et encore le dimanche matin. La cuisine s’est faite dans trois lieux différents. Le postulat des soeurs de l’Immaculée en était un avec Sr Espérance Boyombi comme responsable. Cela représente un très gros travail. Une célébration eucharistique a été assurée au postulat à 6h30, pour toutes les personnes qui devaient continuer à travailler pendant la célébration de clôture du jubilé.
La décoration était aussi très réussie. Heureusement, le soleil un peu trop ardent nous a accompagnés toute la journée.

La paroisse de Sainte Marie de Basoko se prépare à son tour à fêter le cent vingtième anniversaire de sa fondation en 1902. Les prêtres, les soeurs et les paroissiens y travaillent déjà. Cette fête aura lieu le 11 décembre 2022.

A. Sicot

Portfolio