Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Accueil > Au fil des jours > 70 ans d’histoire

70 ans d’histoire

Vendredi 10 novembre 2017, la Maison familiale rurale de St Méen le grand (35) créée par une jeune religieuse a fêté ses 70 ans. Srs Marie-Françoise Drévès et Céline Luart y participaient.
Du haut de ses 70 ans, elle compte 15 administrateurs (parents, anciens parents, et chefs d’entreprise), 15 salariés et 120 élèves. Elle connaît 95 % de réussite aux examens et 98 % de ses jeunes sont aujourd’hui insérés dans le monde du travail.

Pendant la soirée, 70 mots ont été inscrits sur un phare réalisé en carton pour illustrer l’engagement de la MFR. Il y a eu ensuite 70 minutes de témoignages. Sept mots sont ressortis : réussite, avenir, écoute, respect, solidarité, partage et bienveillance. Une table ronde a été animée par Yvon Lhermelin, directeur de la fédération départementale des MFR autour du choix de mots qui illustrent ou imagent le parcours de jeunes actuels et anciens.
Les témoignages confirment l’importance de la présence de l’équipe de formateurs et des maîtres de stages auprès des jeunes. Les élèves et les formateurs ont repris la chanson. On écrit sur les murs.

La MFR a été créée par Marie Viel, une jeune religieuse de la communauté désireuse de développer l’enseignement des filles en milieu rural. . Après des études agricoles, elle est nommée à St Méen pour assurer l’enseignement des jeunes filles en milieu rural. A 23 ans, elle rencontre des responsables des Maisons Familiales dans un restaurant parisien. Elle réunit alors des agriculteurs soucieux d’apporter une réponse aux problèmes de formation et d’éducation des jeunes filles en milieu rural. Elle rencontre André Duffaire, un des pionniers des Maisons familiales, et fait part à un jeune docteur de St Méen, Jean Guégau de son envie de créer une MFR. Il deviendra ensuite maire de la commune.

En 1955, le Conseil d’Administration achète une propriété au 40, rue de Merdrignac, avec l’aide de la congrégation.
En 1961, un bâtiment est construit pour faire face au nombre croissant d’inscriptions. Les formations se diversifient au fil des années. De nouveaux bâtiments sont construits en 1968 et en 1988, ils sont rénovés en 2007.
En 2011, ce sont les filières professionnelles qui sont transformées. Les Brevets d’études professionnelles ne sont plus une finalité. Les diplômes intermédiaires et autres filières de formation se transforment en Bac professionnel service aux personnes et aux territoires. Le Bac professionnel technicien commerce de vente alimentaire est lui aussi mis en place.
Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) d’agent en entreposage et de messagerie est créé en 2011, pour devenir plus tard le CAP opérateur Logistique.
En 2015, la première mobilité européenne des jeunes est organisée. 60 élèves sont ainsi partis en Pologne