Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Accueil > Back Office > Témoins > 8 décembre : fête de l’Immaculée

8 décembre : fête de l’Immaculée

8 décembre 2013 : avec l’Eglise catholique, nous fêtons dans la joie, MARIE IMMACULEE, femme aimée et créée "selon le cœur de Dieu".

Monsieur Gruer, sculpteur, décédé cette année, avait traduit dans cette statue placée à l’entrée de la chapelle de la Maison Mère à Saint Méen, le Mystère de Marie qui reçoit toute sa Grâce de Dieu et qui ne retient rien pour elle...

Le Père Didier Rimaud nous a offert sous forme de poème, sa contemplation de Marie Immaculée. Savourons ces mots, pour nous approcher, à notre tour, de cette femme, aimée et créée "selon le coeur de Dieu".

Ô Vierge merveilleuse,
Tu changes la terre en jardin :
Tu es le meilleur champ de Dieu,
Celui qui porte sa semence
Et se prépare à sa naissance !
Mère entre toutes bienheureuse
Tu donnes plus de cent pour un,
Toi dont la chair engendre Dieu !

Ô Mère bienheureuse,
Quel arbre aux vergers de ce temps
Pourrait être porteur d’un fruit
Plus beau que n’est ton Fils de l’Homme,
Ce corps de grâce en qui nous sommes ?
Vierge entre toutes merveilleuse,
Tu mets au monde les vivants,
Terre que vient fleurir l’Esprit !"

Nous sommes de ce corps de grâce du Fils de l’Homme
corps porté par la chair de Marie Immaculée,
corps né de Dieu,
dans la mesure où nous allons vers ceux qui sont à "l’extrémité de notre coeur".
Advient alors, dans la lumière de l’Évangile, l’inattendu d’une nouvelle identité filiale et fraternelle : compagnons et compagnes dans cette grâce offerte.

Avec Marie Immaculée :
"Sous le regard de Dieu
sous le regard du Père
chacun, chacune de nous à grâce entière
dans le grand corps d’humanité du Christ ressuscité"

Que monte notre action de grâce en cette fête du 8 décembre 2013.

M.F. DREVES