Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10

Accueil > Au fil des jours > 90 ans de fondation de l’école Jeanne d’Arc

90 ans de fondation de l’école Jeanne d’Arc

La congrégation garde des liens avec quelques établissements d’enseignement fondés par elle au cours de l’histoire. Mais le seul établissement pour lequel elle assure la Tutelle est l’ensemble scolaire Jeanne d’Arc, école maternelle et primaire, lycée et filières post bac. Sœur Thérèse Gicquel a reçu une délégation pour l’exercice de cette tutelle

Pour marquer les 90 ans de la fondation de l’école primaire, une journée festive a été organisée le samedi 21 avril 2018, par les deux chefs d’établissement : Madame Corinne FLEURY et Monsieur Philippe LE DU, avec la participation active de toute la communauté éducative et de membres de l’OGEC.

La visite des locaux dédiés à des expositions a été possible tout au long de la journée : albums de photos, panneaux relatant des événements du passé, mais aussi Power Point présentant les filières actuelles proposées par l’établissement.

Dans une salle, une classe des années 1950 avait été aménagée – tables avec encriers, tableaux de lecture et d’écriture, tableau d’honneur, cartes illustrant l’histoire de France, matériels divers pour le dessin, la couture, des livres, les cahiers d’écoliers…

L’accueil était chaleureux, assuré par les enseignants et aussi les professionnels chargés de la vie scolaire. Des livres d’or invitaient les uns et les autres à l’écriture : souvenirs anciens, admiration pour l’Etablissement d’aujourd’hui. Des tables étaient disposées ici et là, avec boissons et gâteaux.

Un goûter mémoire avait été organisé quelques semaines plus tôt pour les personnes du quartier qui voulaient témoigner de leur vie dans l’établissement. C’est ainsi que Madame Restif 96 ans, qui était du premier groupe en 1927 et Madame Vallée 92 ans, du groupe de 1930 ont pu être filmées. Leur mémoire intacte leur a permis de donner des précisions sur la diversité des familles concernées par l’école : les enfants des familles ouvrières du quartier, rejoints par les filles des notables de la campagne de Rennes Nord. Dans une salle était projeté un film où ces personnes évoquaient « les souvenirs de leur école ».

Vers 16 h 30 avait lieu le temps dit « protocolaire ». De nombreux invités étaient présents : les anciens professeurs et anciens élèves, des directeurs d’établissement, les frères de Ploërmel qui assurent la Tutelle de l’Assomption, établissement avec lequel collabore Jeanne d’Arc, des membres de la DDEC.

Pour la suite, cliquez sur le document WORD ci-après :