Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20

Accueil > Nouvelle rubrique N° 3 > A l’EHPAD de St Aubin du Cormier

A l’EHPAD de St Aubin du Cormier

St Aubin du Cormier. Samedi 23 mars 2019 : élus, bénévoles et résidents étaient réunis autour de Mme Véronique PIGEON, présidente de l’association Maison Saint-Joseph.

Le nouveau bâtiment « SAINT FÉLIX » de l’Ehpad St Joseph de St AUBIN du Cormier a été inauguré par son directeur M. Antony LAIR, et béni par le Père Pierre LAMBALLAIS, curé de la paroisse de St Aubin du Couesnon.
De nombreux élus étaient aussi présents : M. Thierry BENOIT, député de Fougères, M. Jean Luc CHENUT, président du Conseil départemental, Mme Frédérique MIRAMONT, conseillère départementale, M. Jérôme BÉGASSE, maire de St Aubin du Cormier.

La congrégation était représentée par Sr Marie-Françoise DRÉVÉS, et quelques sœurs.

Participaient également M. Jules LEMARIÉ vice-président et ancien président, ainsi que des médecins, des bénévoles, des résidents et leurs familles.

Un peu d’histoire : Pélagie LE BRETON de Maisonneuve, qui deviendra Mère Saint- Félix est à l’origine de la création en 1831, de la Congrégation des sœurs de L’immaculée Conception de St Méen le Grand. Elles arrivèrent à Saint Aubin du Cormier en 1852 au service de l’éducation des enfants. Elles ont créé l’hospice privé en rachetant l’ancienne laiterie dans les années 1930.

Des travaux étaient nécessaires M. Jules LEMARIÉ, vice-président de l’association, est à l’origine de ce projet qui a mûri pendant dix ans. Une construction devenue nécessaire par la mise aux normes imposée et la vétusté des locaux.

La construction de l’aile Saint- Félix a nécessité plus de deux ans de travaux. « Nous avons privilégié les entreprises locales, du gros œuvre jusqu’aux tableaux décoratifs », a souligné le directeur. La mise en conformité des cuisines et des réserves est en cours. La reconversion de l’ancien bâtiment St Joseph est à l’étude.

M. Jérôme BÉGASSE, maire, a souligné l’importance de l’établissement qui emploie 73 salariés. La MAISON ST JOSEPH est le 3ème site d’emploi sur le canton. Mais Mme Véronique Pigeon souligne aussi que l’établissement souffre du manque de personnel infirmier et d’aide soignants, surtout la nuit. Ces derniers s’épuisent. Le message a été entendu par les élus qui en feront l’écho à l’Agence Régionale de Santé (ARS).

M. Thierry BENOÎT député, a félicité le directeur, M. Antony LAIR, pour sa gestion rigoureuse et saine des comptes, tandis que M. Jean Luc CHENUT, président du conseil départemental, a rappelé que le département participait à cette construction. Les autres fonds ayant été empruntés grâce à des taux privilégiés et grâce au fonds de l’association.

Avec 112 chambres, la capacité de l’établissement n’évolue pas mais la surface de chaque chambre est passée de 16 à 22 m2, avec des éléments adaptés pour un meilleur confort du résident, une grande salle d’eau, des rails plafonniers pour favoriser les transferts lit-fauteuil, des chariots motorisés, une lingerie performante, des salles climatisées. Tout a été pris en compte dans la conception pour que le personnel travaille dans les meilleures conditions.

L’après-midi s’est terminé par une visite des locaux en présence de 30 bénévoles qui accompagnent au quotidien les résidents.

Communauté de St Aubin du Cormier