Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Accueil > Témoins > Accueillir la miséricorde de Dieu

Accueillir la miséricorde de Dieu

Bienheureux les Miséricordieux

Le Pape François a annoncé une année sainte extraordinaire consacrée à la Miséricorde, du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016. Le thème de cette année est tiré de la lettre de Saint Paul aux Ephésiens" DIEU RICHE EN MISERICORDES"
Ephésiens 2,4

Jean PaulII avait déjà beaucoup insisté sur le don de miséricorde du Père qui offre le pardon....voici un commentaire de la Parabole du Fils Prodique.
Cette parabole est illustrée dans ce dessin de Benoït Mercier faisant partie d’une exposition dans la galerie de l’Abbaye de Saint Jacut de la Mer. ( Benoît Mercier artiste contemporain, sculpteur, peintre et illustrateur cliquer : www.benoit-mercier.com/ )

Recevoir la miséricorde comme pardon

"L’homme - tout homme - est ce fils prodigue : séduit par la tentation de se séparer de son Père pour vivre dans l’indépendance sa propre existence ; tombé dans la tentation, déçu par le vide qui, comme un mirage l’avait fasciné ; seul, déshonoré, exploité alors qu’il cherche à se bâtir un monde entièrement à soi ; travaillé, même au fond de sa misère, par le désir de revenir à la communion avec son Père. Comme le Père de la parabole, Dieu guette le retour du fils, l’embrasse à son arrivée et prépare la table pour le banquet des retrouvailles où le Père et les frères célébreront la réconciliation. Ce qui frappe le plus dans la parabole, c’est l’accueil de fête et d’amour du père à son fils qui revient, signe de la miséricorde de Dieu, toujours prêt à pardonner. Disons-le tout de suite : la réconciliation est principalement un don du Père céleste..."

Sculpture de Benoît Mercier "L’homme - tout homme - est aussi ce frère aîné. l’égoïsme le rend jaloux, endurcit son cœur, l’aveugle et le ferme à Dieu et aux autres. La bonté et la miséricorde du père l’irritent et le contrarient ; le bonheur du frère retrouvé a pour lui un goût amer. C’est aussi de ce point de vue qu’il a besoin de se convertir pour se réconcilier"...

Extraits de l’Exhortation apostolique de Jean Paul II, du 2 décembre 1984.

Pour retrouver un vrai visage de l’Islam, il est capital aujourd’hui de prendre en compte l’importance donnée par l’Islam à la miséricorde... c’est un aspect essentiel de la foi de nos frères musulmans. Une sourate entière du Coran est nommée ar-Rahman, c’est-à-dire "le Tout Miséricordieux"...
Partageons avec nos frères croyants musulmans ce besoin de compassion et de miséricorde qui est au cœur de nos religions.

Statue de la Vierge et l’Enfant de Benoît Mercier