Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20

Accueil > Au fil des jours > Continuer à tisser la toile de l’espérance avec des fils de la (...)

Continuer à tisser la toile de l’espérance avec des fils de la fraternité

Etre confinées depuis le 15 mars ! Vivre confinée à la Maison-Mère ! C’est une situation inédite, comme on le dit souvent... Comme beaucoup nous n’étions pas préparées...

Du jour au lendemain, les visites aux soeurs de la communauté ’’Les Jardins de l’Immaculée’’ qui sont à l’EHPAD, sont interdites. Quel traumatisme ! Au point où certaines soeurs de l’EHPAD se sont demandées si elles n’étaient pas malades, ’’Pourquoi toutes ces mesures ?’’
Comment faire comprendre qu’il s’agit d’un bien ? Qu’il n’y aurait plus d’Eucharistie ? Comment faire comprendre l’interdiction d’accès à la chapelle ? Nous nous sommes senties bien démunies, être si proches et en même temps si impuissantes de témoigner compréhension, compassion...
Il nous faut pourtant traverser l’épreuve, continuer à vivre, à vivre en fraternité, il nous faut chercher, innover. Le temps libéré (confinement oblige) permet de lire, de méditer, de penser, de prier et c’est là, sans doute, que l’on nourrit le ’’goût de l’autre’’, le goût des petits détails, d’être attentives au moindre signe, de saisir les occasions qui se présentent, de n’avoir pas de programme établi, être disponible au mouvement de la vie quotidienne...
- être heureuses de la possibilité des liens téléphoniques puisque cela est possible,
- heureuses de l’accueil bienveillant et coopérant des personnels ;
- être heureuses d’apercevoir des visages au travers de belles et grandes vitres puisque l’architecture de la maison le permet, être attentif aux horaires possibles :
- pouvoir se sourire de loin, faire des signes d’amitié que l’on accueille avec joie ;
- heureuses encore d’avoir pu imaginer et réaliser, grâce à la sonorisation de notre maison une émission radio interne intitulée pompeusement ’’Radio des Jardins de l’Immaculée’’. Elle fonctionne environ 3 fois par semaine et communique des nouvelles internes et externes de France et d’Afrique, des intentions de prières qui nous sont recommandées, des poèmes, des extraits de l’homélie du dimanche du Père René Demay qu’il nous communique par internet chaque semaine ;
- Toutes (au moins celles qui peuvent se déplacer), nous fréquentons le magnifique parc où la nature est en pleine renaissance et là, à distance il y a des rencontres surprises parfois et toujours belles !...
Nous nous sentons bien sûr privilégiées d’avoir pu garder notre rendez-vous quotidien pour la prière des Vêpres : les soeurs de la communauté ’’Visitation’’ et des autres communautés de l’enclos, à la chapelle, en respectant les distances entre nous, et de l’EHPAD dans leur chambre et en salle de communauté.... Ainsi dispersées dans la maison, nous nous sentons en communion, et nous rendons gr^ce : ’’Tu le vois, comme je prends soin de Toi, mon Dieu. Je ne t’offre pas seulement mes larmes et mes tristesses, je t’apporte même un jasmin odorant. (Etty Hillesum).
- Profiter aussi de notre cour intérieure, toute habillée de neuf dans une belle robe de verdure pour évoluer et chanter à l’occasion de fêtes et d’anniversaires, les soeurs de l’EHPAD aux fenêtres pendant que résonne le ’’Joyeux Anniversaire’’ et autres chants : Reviens, beau mois de mai... Oh, quelle est belle ma Bretagne... Aujourd’hui, c’est la fête....
Une leçon de gym douce se prépare pour un jour à venir....
Nous ne sommes pas encore au bout de l’épreuve, que notre fraternité vécue humblement au fil des jours nous fortifie et nous fasse grandir en humanité.
J. Caradec

Portfolio