Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10

Accueil > Archives > Congrégation > Echos de la rencontre des groupes de congrégation

Echos de la rencontre des groupes de congrégation

« monde ouvrier, espace rural, services communautaires » du 5 au 7 octobre 2013 à la Maison Mère

Hier et aujourd’hui, le même désir : "Faire connaître Notre Seigneur Jésus-Christ et sa sainte Mère" ( premières constitutions)...

Mais des mondes bougent ... la congrégation évolue... Les groupes marqués par l’engagement professionnel dans l’éducation, dans la santé, dans la pastorale et aussi dans des "milieux" différents se sont diversifiés. Les communautés "fraternelles" gardent toujours le souci de la proximité, de l’accueil et de la solidarité avec la population, dans les lieux où elles sont implantées.

Avec d’autres , dans les associations confessionnelles ou non,, "Fortes de l’espérance qui est dans le Christ, nous savons que sa puissance de libération est à l’œuvre en nous et dans le monde" (Règle de vie)...,Et c’est ensemble que nous cherchons à découvrir les signes de cette libération et à œuvrer pour un monde de justice, d’amour et de paix.

La rencontre des trois groupes existant avait un double objectif :

  • Partager l’apport d’une session vécue par quelques sœurs du groupe « Espace rural », début mars 2013, à Chevilly-Larue.
  • Réfléchir à l’avenir des groupes de congrégation, ci-dessus nommés.
    (39 sœurs ont participé à cette rencontre.)

1 – Partage de la session :

« Des mondes qui bougent » : intervention de M. François Boursier, historien et sociologue

Voici un rappel des titres de son exposé :

  • les bouleversements du monde dans une France en crise
  • le territoire français en mutation : métropolisation et fin de l’espace rural
  • comment faire société dans ce monde et cet espace en mutation ?

L’enjeu est de refonder les solidarités, de penser le bien commun et l’intérêt général.
l’enjeu des réseaux de solidarité. Avec les techniques comment faire société ? être là où ça bouge et où ça circule, le rural devient urbain, les institutions sont en crise d’où vie dans l’urgence, incertitude. Etre ouvertes face aux mutations.

« Des communautés d’évangile en espace rural aujourd’hui » de Thérèse Révault, secrétaire générale de la CORREF

En équipe, nous avons échangé sur la question suivante :
Pour construire des communautés d’évangile, des maisons de fraternité, quelles briques seraient urgentes à préparer ?
Pour cette réflexion, nous avions 6 briques (post-it de 3 couleurs différentes) : 2 briques bleues pour les fondations ; 2 briques orange pour les murs ; 2 briques pour l’embellissement
Chacune des 6 équipes a rapporté lors de la mise en commun, ses briques

Pour les fondations, en voici quelques unes :
Attachement au Christ roc de nos vies ?
Parole de Dieu écoutée et partagée,
Racine humaine et familiale,
Appartenance à la congrégation, fidélité à nos fondateurs,
Projet apostolique communautaire.

Les murs :
Accueillir, se laisser accueillir,
Écoute, pardon, confiance réciproque, regard positif, bénédiction, bienveillance
Partage des tâches, des responsabilités,
Lettre d’envoi de la supérieure générale, textes de congrégation.

L’embellissement
Une table fleurie pour un anniversaire, une fête,
Juste place de chacune, convivialité, humour, bienveillance, un merci,
prendre le temps de vivre, joie et paix, fête et détente, gratuité, accueillir la grâce de son âge, ouvrir les conversations.

"Les sœurs nous partagent l’intervention de Mgr Mousset, évêque de Pamiers " : « Une Église convoquée à l’audace »

Dans la pastorale, l’avenir est un don à recevoir.
Une conviction  : le renouveau ne viendra pas d’abord d’un renouvellement de structure mais d’un renouveau de notre foi. Les paroisses sont d’abord des communautés humaines qui viennent de la foi chrétienne…..

Aller vers des petites communautés de foi, des petites communautés de base. L’Église ne se renouvellera qu’à partir de sa source et sa source, c’est le Christ « sel de la terre, lumière du monde, levain dans la pâte »…. (suite du texte en P.J)

Nous avons apprécié :
- le fait de se retrouver toutes ensemble avec le même thème de travail
- l’équilibre entre le temps personnel, en équipe et en assemblée
- du temps libre pour avoir la possibilité de rencontrer les sœurs de la Maison Mère et prier avec elles.
- la soirée « africaine » avec la présence de Sœur Espérance Boyombi.

2. – Avenir des groupes de congrégation
La question posée était celle-ci : réfléchir à l’avenir de nos groupes de congrégation : faut-il les maintenir ? ou garder un seul groupe, avec des sensibilités différentes et avec l’option « relecture de vie » ?

Après réflexion personnelle, en équipe et débat en assemblée, nous prenons la décision suivante :

Compte tenu de la diminution de l’effectif de chaque groupe, les 3 groupes ci-dessus nommés formeront un seul groupe qui s’appellera « GROUPE DE CONGREGATION ’PARTAGE DE VIE’ ». Il se réunira une fois par an.

Ce groupe reste ouvert à toutes les sœurs de la congrégation et se veut à l’écoute du monde d’aujourd’hui en lien avec notre vie. Il tiendra compte de l’orientation de la congrégation pour l’année.

Nom du groupe : « Groupe de congrégation ‘Partage de vie’ »

Date et lieu de la prochaine rencontre : 11, 12, 13 octobre 2014 à la maison-mère.

Compte rendu de deux participantes, complété par les rédactrices du site

Portfolio