Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20

Accueil > Archives > Afrique > Échos du séjour en RDC

Échos du séjour en RDC

(République Démocratique du CONGO)

Un mois s’est déjà passé depuis notre retour de R.D.C. Comme chaque année, ce mois de vie là-bas est un temps fort de rencontres. Temps de partage aussi, des joies, des peines, des aspirations, des recherches de tout un peuple qui espère pouvoir vivre dans de meilleures conditions.

Le mardi 7 janvier 2014, en fin de matinée, Soeurs Angèle Sicot et Marie Cadieu nous accueillent à l’aéroport de Kisangani. Après le repas pris à la communauté de la Tshopo, nous partons saluer soeurs, postulantes, novices dans les autres communautés. Ces retrouvailles sont toujours chaleureuses.

Engagement de Marie ClaireLe premier événement important de notre séjour cette année, c’est bien sûr, le 12 janvier, l’engagement définitif de Sr Marie-Claire MBeya, dans la congrégation. Plusieurs fois, "Concorde" a relaté la célébration et un DVD va permettre de visualiser cette cérémonie.

Dès le 14 janvier, à 6 h du matin, la pirogue se met à voguer sur le fleuve Congo, nous emportant vers Basoko. Sr Annie Matata nous accompagne - Sr Catherine Mombaya, venue à Kisangani pour l’engagement de Sr Marie-Claire, regagne sa communauté et Germaine Kibonge, novice de deuxième année est aussi du voyage. Elle part faire son stage de 3 mois, à Basoko. Nous y arrivons vers 19 h, après un voyage calme sur cet immense fleuve. Srs Thérèse Gaultier et Eugénie Masika sont là pour nous aider à débarquer. Le retour, le 18 janvier, se fait aussi dans de bonnes conditions.

Le 19 janvier, après une bonne nuit à la Tshopo, nous rejoignons le Noviciat. Une rencontre des professes des trois communautés de Kisangani se déroule dans l’après-midi. Une deuxième rencontre est prévue pour le 26 janvier. Nous vivons quelques jours dans chacune des communautés.

Au Postulat, avec toutes ces jeunes femmes venant de différentes régions de R.D.C. et du Congo-Brazaville, c’est une véritable ruche vivante, active.
Comme les novices de 1ère année, les postulantes se sont fait une joie de vous partager des éléments de leur vie. Ces textes sont à lire en annexe.

Nous terminons notre séjour, là où nous l’avons commencé, à la communauté de la Tshopo. Nous avons vécu de nombreuses heures d’entretien avec les postulantes, les novices ainsi qu’avec les jeunes professes. Nous les avons écoutées, questionnées sur la compréhension des formations reçues, sur leurs découvertes de la vie religieuse apostolique dans la congrégation des sœurs de l’Immaculée. Nous les avons aussi invitées à vivre les exigences de ce choix, tout en les soutenant, les encourageant à avancer dans la confiance, dans leur réponse à l’appel du Seigneur.

Ce mois à Kisangani - Basoko, nous a permis aussi de nombreuses rencontres. Dès le premier soir, nous avons participé à un repas fraternel autour de Monseigneur Utembi Tapa, archevêque de Kisangani. Il fêtait son anniversaire. Les responsables des communautés masculines et féminines y étaient invités. Nous avons donc pu saluer les uns et les autres.

Nous avons aussi rencontré les responsables des différents Centres de santé, avec lesquels nous avons une Histoire  : Centres St Joseph et Rosaria à Kisangani, Centre Ambambe Ste Marie de Basoko. Ils nous ont partagé leurs soucis, leurs recherches pour répondre aux besoins de la Centre de santé de Basokopopulation. Sr Eugénie Masika et son équipe, à Basoko, malgré de nombreuses difficultés, sont attentifs aux enfants dénutris, aux jeunes mamans célibataires, trop jeunes et dépourvues de moyens pour élever seules leurs enfants.

Au centre de Santé St Joseph, la mobilisation se fait surtout autour des soins à apporter aux diabétiques, très nombreux. Au Centre Rosaria, les soignants sont particulièrement attentifs, entre autre, aux malades du sida. Ces trois Centres ont des liens particuliers avec la Congrégation. Avec les responsables du BDOM (Bureau Diocésain des Oeuvres Médicales), nous réfléchissons aux moyens à prendre pour que ces liens perdurent.

La visite aux Filles de St Paul, voisines de la communauté du Postulat, a été un moment de joie de part et d’autre. La librairie Paulines qu’elles gèrent à Kisangani est une présence importante, pour la formation humaine, culturelle, spirituelle de toute la Province orientale.

A Kinshasa, ce sont les sœurs de la Divine Providence de Créhen, que nous avons rencontrées, d’abord chez les Pères du Sacré-Coeur, à Lemba, puis dans leur communauté, à Limete.

Toutes ces rencontres inter-congrégations, inter-culturelles, sont d’une grande richesse.

Le samedi 1er février, les laïcs de la "Fraternité vie chrétienne de l’Immaculée" ont partagé avec nous les conclusions et orientations de la 16ème assemblée mondiale de la communauté Vie chrétienne qui s’est tenue au Liban, en 2013. Chacun a exprimé comment, à partir de son vécu professionnel, familial, ce texte le rejoint. Plusieurs parmi les personnes présentes ont mis l’accent sur l’invitation à chercher, à trouver Dieu dans la vie quotidienne. "Cela signifie être contemplatif dans la présence et l’action, à la maison, en famille, au travail... en adoptant un style de vie simple" - "Là se vit la Gloire de Dieu". Nous ne pouvions qu’être en connivence avec eux.

Durant notre séjour, nous avons vu aussi le commencement des travaux du futur noviciat. C’est tout un chantier, bien mené, en relation avec les soeurs.

Que vous partager encore de ce séjour si riche à tous les niveaux ? Nous avons constaté des progrès. A Kinshasa, à Kisangani des routes sont améliorées

De nombreuses maisons se construisent, signes sans doute d’un pays qui cherche à se développer. Nous ne pouvons que souhaiter que le Peuple Congolais si vivant, si chaleureux, ait la possibilité de vivre d’un travail rémunéré et retrouve peu à peu le chemin de la confiance, de la paix.

Sr Céline LUART

Tout au long de cette année 2014 où nous célébrons le 140ème anniversaire de la "naissance au ciel" de Mère Saint Félix,(notre fondatrice), nous serons invitées à relire l’une ou l’autre de ses lettres spirituelles et très incarnées. Pour cela nous pourrons cliquer sur le lien suivant : http://soeurs-stmeen35.catholique.fr/-Se-souvenir-de-Mere-Saint-Felix-en- Chaque mois paraîtra une lettre avec les résonnances dans la Règle de vie.

Pour revenir à cette page, cliquer sur la flèche à gauche en haut à gauche.

Portfolio