Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10

Accueil > Archives > Afrique > Elargis l’espace de ta tente...

Elargis l’espace de ta tente...

Le nombre des jeunes Congolaises accueillies au noviciat des soeurs de l’Immaculée allant croissant, il a été nécessaire de construire une nouvelle maison pour les novices en formation : "Elargis l’espace de ta tente, déploie sans hésiter la toile de ta demeure" Isaïe 54,2. Soeur Angèle Sicot nous raconte la bénédiction de la nouvelle maison le dimanche 7 décembre 2014.

" Ce fut une belle journée. La préparation de la nourriture le samedi soir et quelques heures dans la nuit s’est faite au postulat car il n’y avait pas de courant au noviciat. Le matin, nous avons tout transporté au noviciat. Le ménage devait être fait le samedi matin, mais les ouvriers étaient encore dans certaines pièces et ça n’a pu être fait que hier matin ainsi que la décoration. Quelques ouvriers étaient encore là à 12h hier ainsi que 1 ou 2 ingénieurs. Tout était prêt pour l’heure dans une très bonne ambiance.

Vient le moment de la célébration...

Elle commença à 14h30 précises dans la nouvelle chapelle. C’est un Combonien
( de l’Institut des missionnaires comboniens du Sacré Coeur, fondé en Italie au dix neuvième siècle) qui célébrait avec 6 prêtres. Les jeunes ont bien chanté, dirigées par Thérèse Liotole. Très belle célébration, la bénédiction de la maison a été faite après la communion. Suit la visite des lieux pour ceux et celles qui le voulaient. Enfin, le repas dans 4 salles pour environ 120 personnes.

Admiration pour le beau travail réalisé.

Les participants ont félicité pour le bon et beau travail. Ca semblait unanime. Tout de suite le papa Aubin vient de téléphoner pour redire ses félicitations en souhaitant que ces locaux accueillent beaucoup de jeunes. La RTA était là aussi. Il y aura sans doute des échos à la radio et à la télévison. Les ingénieurs qui ont travaillé à la construction ont remercié pour la confiance faite, car " nous sommes encore des jeunes", disent-ils. J’ai fait remarquer leur sérieux, leur écoute de nos besoins , et leur désir de faire au mieux. Cette semaine, ils font les finitions et nous allons faire ce qu’on appelle en France la " réception" des travaux en début de la semaine prochaine, pour voir si tout marche bien. On arrive à la fin, on s’en réjouit. Il restera le déménagement pour la fin du mois..."

Soeur Angèle Sicot