Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10

Accueil > Archives > Congrégation > Filles de l’Immaculée : un nom nouveau

Filles de l’Immaculée : un nom nouveau

Filles de l’Immaculée : Un nom nouveau,

" A partir de ce jour, vous ne vous appellerez plus les Filles de la Providence, mais bien les Filles de Marie Immaculée. Efforcez-vous d’imiter ce beau modèle " Père Maupoint 1849

Dans son livre des Origines de la Congrégation, Mère Marie Lidou, supérieure Générale de 1956 à 1968, écrit : voici comment Mère Saint Félix relate la première visite de Monsieur Maupoint, supérieur ecclésiastique :
" Après la mort du Père Corvaisier- premier supérieur- Monsieur Maupoint, nous consacre à Marie le 29 octobre 1849 en imposant à la Société, dite jusque-là Providence de saint Méen, le titre de Filles de l’Immaculée. que nous nous ferons désormais un honneur et un bonheur de porter."Mère Saint Félix a écrit : Filles de l’Immaculée Conception, nom que portent les religieuses pendant l’année 1850, quatre documents en font foi.
La fondatrice corrige elle-même le texte et nous lisons : Filles de l’Immaculée Conception


Aujourd’hui, notre Règle de vie évoque avec sobriété et simplicité, le Mystère de Marie, deux notes que nous trouvons dans l’Evangile.
Marie est là aux commencements et la Vie jaillit, don reçu et communiqué dans la joie.

Le 8 décembre, fête de l’Immaculée, nous aimons chanter la gratuité du don de Dieu et la beauté de celle qui se laisse habiter tout entière par la grâce.
" Marie, Servante du Seigneur, accueille le don de Dieu lors de l’Annonciation et, dans la joie du salut, part en hâte pour le faire connaître"
Règle de Vie : p.12.


O Toi dont la beauté
Rayonne de clarté
A l’ombre de l’Esprit,
Eve nouvelle.
Laisse-nous découvrir
Le mystère de grâce
Où le monde renaît.

Ta foi nous a donné
Celui qu’ont annoncé
Les hommes de l’espoir.
Joie des prophètes,
Dieu façonne en ton corps
son image éternelle
et se fait l’un de nous.

Le prix de ton amour
demeure pour toujours
caché dans nos moissons.
Mère des hommes
tu prépares en secret
le ferment du Royaume
et le pain de nos vies.

Office du Temps présent. CFC