Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10

Accueil > Archives > Congrégation > La communauté fête ses centenaires

La communauté fête ses centenaires

A la Maison Mère des soeurs de l’Immaculée de Saint Méen, en quelques semaines, soeurs, famille et personnel, nous nous sommes rassemblés autour de nos 3 centenaires pour les fêter, et rendre grâce avec elles, pour leurs vies reçues et données.

Sr Henriette Théréné
10è d’une fratrie de 12 enfants.

Enseignante, elle a aimé l’éducation des enfants et des jeunes, les relations avec les parents, les voisins de l’école. Tout un réseau d’entraide et de solidarité existait autour de l’école et dans la paroisse.

Aujourd’hui, elle ne s’ennuie jamais, sa vie est rythmée par la prière, la lecture et le tricot.
Elle retrouve les autres sœurs pour les temps de réflexion, de recueillement. Mais elle reste très autonome.

Sr Aline Ollivier
4è d’une fratrie de 10 enfants.

Enseignante, elle met tout en œuvre pour bien préparer les enfants à entrer en C.P., à l’apprentissage fondamental de la lecture, de l’écriture. Elle est attentive aux plus lents.

Aujourd’hui, elle apprécie la qualité des prestations des soignantes.
La présence fraternelle des sœurs de sa communauté participe à la garder bien vivante ‘’pierre unique’’ dans la construction quotidienne de la communauté.

Sr Jeanne-Yvonne Trévien
Fratrie de 6 enfants, sans compter plusieurs neveux et nièces orphelins accueillis par les parents.

Enseignante, en classe enfantine et aussi dans l’enseignement ménager, elle avait beaucoup de savoir-faire.
Elle préparait les jeunes filles, à tenir une maison : le linge était lavé, plié de manière impeccable, perlé. Elle savait tout de la couture, des tricots, de la broderie et du crochet.
Le secret de cette vie pleine : le goût de la vie, le goût des autres… oui, et au plus profond de son être, le goût d’une présence intérieure.

Aujourd’hui, elle vit dans la grande dépendance, mais elle sait manifester son affection et sa reconnaissance aux personnes qui la visitent ou lui prodiguent des soins.

Merci à elles, d’être devant nous, posant leurs pas, au jour le jour
dans la confiance en Celui qui est le ‘’Seigneur de leur vie’’ :

Je mène encore à 100 ans,

Le combat pour aimer mieux,

Le combat pour prier mieux

Le combat pour servir mieux,

Et m’engager davantage.’’

Portfolio