Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

Accueil > Back Office > Témoins > Le vieux pin a repris vie et devient VISAGE...

Le vieux pin a repris vie et devient VISAGE...

Deux semaines de travail du sculpteur et le visage de l’Ailleurs se dessine faisant face à la statue de Saint Jacut. Evolution du travail suivie avec beaucoup d’intérêt par les résidents de fin décembre 2016. J’ai voulu et mis en chantier ce couple "résidence d’artiste-atelier mobile" pour pouvoir être sur le lieu du projet et le vivre avec la plus grande disponibilité possible, ainsi s’exprime David Puech sur son site.

Le vieux pin a repris vie et devient le VISAGE de l’Ailleurs

David Puech a sculpté un visage et une colombe sur un vieux pin mort qui se trouve au coeur du parc de l’Abbaye de saint Jacut-de-la-Mer. propriété de sœurs de l’Immaculée Conception de Saint Méen.
Sylvie Vadiz, correspondante du Petit Bleu, journal local, écrit :

D’un côté, un artiste, David Puech , sculpteur autodidacte, de l’autre l’Abbaye de Saint Jacut-de- la-Mer, avec son vieux pin mort au milieu du parc. Ajouter à cela par courriel avec l’Abbaye, en envoyant quelques exemples de ce que j’avais déjà fait, un joli concours de circonstances et le vieux pin devint visage ... "j’ai pris contact avec l’abbaye, en envoyant quelques exemples de ce que j’avais déjà réalisé. C’était un dimanche. Dès le lundi, le directeur, Yohann Abiven m’a répondu, nous avons échangé et tout a pu commencer" explique David Puech

DEUX SEMAINES DE TRAVAIL

Pendant les deux semaines et demi qu’il lui a fallu pour faire naître du vieux pin un visage, le sculpteur des Côtes d’Armor découvre l’Abbaye : "J’ai découvert un lieu à la programmation très riche et très ouvert, et rencontre de belles personnes". L’artiste avoue que sa sculpture s’est construite au fur et à mesure, "en privilégiant l’intuition. J’avais le désir de symboliser l’enracinement, au sens propre comme au sens figuré, cette relation entre le ciel et la terre" explique David.

"ET LE VISAGE DE L’AILLEURS"

Le visage sculpté évoque une forme de disponibilité, d’écoute, de méditation. C’est le visage de l’ailleurs, fait volontairement par rapport à ce lieu d’ouverture. De l’ailleurs avec tout ce que cela signifie, confie l’artiste. Une colombe sur le haut du visage achève cette oeuvre : "la colombe est un symbole multiple. Paix, bien sûr, mais aussi l’Esprit Saint pour les chrétiens et, pour le monde asiatique, cela représente le dernier chakra du crâne, toujours axé vers le plus grand, le mystère, le tout centré sur la spiritualité.

Portfolio