Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Autres pages : 0 | 10 | 20 | 30

Accueil > Au fil des jours... > Nouvelles de Pointe Noire

Nouvelles de Pointe Noire

En cette année 2021-2022, la communauté des soeurs est constituée de 4 soeurs de trois nationalités différentes : Sr Clémentine et Sr Aimée, congolaises de la RDC, Sr Asta, congolaise de la République du Congo, Sr Céline, française.

Sr Clémentine vient simplement de nous rejoindre dans la communauté. Pour le moment elle découvre et s’habitue à vivre et à travailler dans de nouvelles réalités.
Sr Asta et Sr Aimée expriment un peu, ce qu’elles vivent dans leur formation ou leur profession et Sr Céline dans les permanences à la bibliothèque.

Sr Asta. Au début de l’année académique, j’étais un peu dépaysée, me trouvant dans une salle de plus de 150 étudiant(tes). Peu à peu, je me suis familiarisée avec quelques-uns... Nous discutons entre étudiants et professeurs, soit dans la salle de classe, soit dans la cour et le couloir. Les cours se passent bien. Mais les moyens sont difficiles et chers. Par conséquent, chacun préfère travailler à domicile ou à l’institut après les cours.
Sr Aimée. J’enseigne à l’école primaire de la paroisse St François d’Assise dirigée par les Pères Capucins de la République Démocratique du Congo... Je suis à la troisième année d’expérience au niveau de l’enseignement et je suis passionnée par mon métier. J’aime beaucoup travailler avec les enfants. J’ai 37 élèves et pour renforcer leur niveau, j’ai créé six petits groupes. Cela produit beaucoup de fruits et m’encourage à continuer. La motivation des enfants me donne beaucoup de bonheur, ainsi que la collaboration avec les parents d’élèves et les enseignants et enseignantes.
Sr Céline. Deux après-midi par semaine, j’assure une permanence à la petite bibliothèque qui se trouve à l’entrée de notre maison d’habitation. Ces temps de permanence sont des moments privilégiés de rencontre et de partage avec les enfants et les jeunes des établissements scolaires proches de chez nous. Trois lecteurs donnent leur témoignage :
- Lionel : Depuis que je suis tout petit, j’aime lire. Cette habitude me vient de mon grand-père. J’ai fait connaissance avec la bibliothèque des soeurs. Il y a plein de bons livres... Cela me permet d’approfondir ma passion pour la lecture. Depuis que je viens à la bibliothèque, j’ai amélioré l’orthographe et le vocabulaire.
- Mariana : C’est en accompagnant ma grand-mère un samedi qu’une soeur m’a donné à lire ’’Le Petit Poucet’’. C’est une grande aide pour nous. Elle a permis le développement de mon vocabulaire, elle a fortifié mon orthographe... Des livres sur la culture africaine et la culture congolaise ont été ajoutés depuis quelques mois...
- Emmanuel : Ce qui m’attire le plus à la bibliothèque, c’est ce quelque chose de nouveau et de vrai qui est la raison d’être d’un livre. Je suis de plus en plus attiré, que ce soit par les nouveaux livres ou par les anciens, car ils contiennent toujours un mystère et une chaleur qui me réjouit et me libère des soucis et de la peur. La lecture me procure un bien-être. Elle m’aide à me cultiver, à acquérir plus de connaissances.

Portfolio