Accueil
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Enracinés et fondés dans l'amour (Eph 3,17)
Nos sources Nos lieux de mission Au fil des jours Archives Agenda

Accueil > Archives > Diacona 2013 dans nos diocèses et nos paroisses > Vers Diaconia 2013, Servons la fraternité

Vers Diaconia 2013, Servons la fraternité

«  Vers Diaconia 2013, Servons la fraternité  » Lourdes 12 - 14 mars 2012

Engagée dans l’équipe diocésaine Diaconia de PONTOISE, j’ai eu la chance de vivre un temps de récollection à LOURDES. Nous étions 150 participants délégués des différents diocèses, engagés à divers titres dans la démarche « Diaconia ».
Voici, en écho, quelques fruits de la présentation faite par le Père Horacio BRITO (recteur des sanctuaires de Lourdes) :

AssembléeBernadette : quel message pour le rassemblement « Diaconia » ?
- Le rôle de « Diaconia », c’est le rôle de Marie ;
la pédagogie de Marie, c’est de faire entrer Bernadette dans une démarche. Elle ne joue pas le premier rôle, elle nous montre la source, elle n’est pas la source.
- Cette grotte de Lourdes nous parle d’humanité. Regardez les pèlerins, ils se frottent contre le rocher et, en quittant, ils regardent Marie. Ce n’est pas de la superstition. La grâce de Dieu fait irruption dans l’humanité de Bernadette, une petite fille malade sans avenir. C’est notre humanité blessée qui est là.
Comme aux noces de Cana, à l’image des pèlerins de cette grotte, cette humanité n’arrive pas à se réaliser. Marie n’est pas propriétaire de cette histoire. Son rôle : ouvrir un espace pour que son Fils prononce une parole d’éternité.
- La grâce symbolisée par l’eau :
Gave de Pau, en amont de LourdesCette grâce de l’ Evangile est déjà en nous, elle nous précède. Symbolisée par l’eau de la grotte, la grâce du service est déjà présente.
Quand la Dame demande à Bernadette d’aller se laver, spontanément elle va vers le Gave, mais c’est vers une source cachée, d’abord boueuse que Marie l’oriente.
- Marie humble servante
Marie est représentante de ce peuple pauvre. Elle se révèle ainsi dans son Magnificat : « Il s’est penché sur son humble servante ». L’humilité, c’est de se mettre au même niveau que les personnes rencontrées. Jésus a aussi son Magnificat, il jubile d’allégresse dans sa prière :
« Je te loue , Père, d’avoir caché cela aux sages et aux puissants et de l’avoir révélé aux tout-petis » Mt 11,25
- Diaconia : servons la fraternité
Jésus a fait du service un des piliers de son enseignement. Le service a quelque chose d’universel. Charité et humilité sont nécessaires pour le service. L’humilité n’est pas se sentir petit ni se déclarer petit. L’humilité, ce n’est pas se mettre ni en dessous ni au dessus, c’est se mettre au même niveau que la personne rencontrée.
La charité des mains doit être précédée de la charité du cœur.
« Enracinés dans l’Amour » ce que nous donnons c’est ce que nous recevons.

J’ai retenues quelques idées fortes des interventions du Père CANTALAMESSA, Père capucin Italien, prédicateur de la maison pontificale.

Le plus grand péché à l’égard des pauvres c’est notre indifférence ; entre eux et nous, nous mettons un double vitrage : nous avons des oreilles et nous n’entendons pas. Il nous faut donc briser ce double vitrage. La Parole de Dieu nous invite à cette conversion.
Le pauvre ? Jésus qui circule incognito dans le monde.

Conclusion par Mgr HOUSSET :

Trois objectifs principaux pour ce rassemblement :

1- Que les personnes en situation de fragilité soient placées au cœur de nos Eucharisties. Ainsi elles apporteront leurs richesses. Elles attendent beaucoup de l’Eglise.

2- Que les catholiques se rendent mieux compte que c’est une démarche de foi et pas seulement une démarche humanitaire.

3- Que l’Eglise catholique montre publiquement qu’elle est directement concernée par les problèmes de société.

Trois attitudes

1- L’après-Lourdes : Reconnaître que c’est l’Esprit qui inspire notre dynamisme

2- Nous sommes invités à la confiance, nous travaillons pour le Christ, l’Eglise et la société.

3- Comment communiquer nos découvertes à ceux qui n’auront pas participé au rassemblement ?

Marie Thérèse K. Soeur de l’IMC Gonesse